aperçus des rencontres

rencontres récentes
face ouest / faccia ovest

face ouest / faccia ovest

masculin et féminin réunis /maschile e femminile riuniti, 13-14 octobre 2018 à Locarno, Suisse
un week-end d’exploration 5D de la notion complexe de masculin-féminin

 

 

face ouest 

 

la face ouest (paschima en sanscrit) est la parie postérieure de notre corps
d’un point de vue structurel, le corps humain est construit pour aller de l’avant et le dos se trouve à l’arrière
symboliquement, la partie postérieure fait donc référence à notre passé

l’ouest est le côté du couchant. En Inde, les rite traditionnels de l’aube se font face au soleil levant, le corps orienté vers l’est, visage en avant, le dos à l’ouest

par la face postérieure de notre corps nous sommes reliés à notre passé, à ce que qui était jadis, à ce qui s’est passé,  c’est-à-dire à différents conditionnements (instinctifs, émotionnels, mentaux, culturels, spirituels … ) qui remontent à des époques révolues et qui continuent pourtant à définir et à gérer notre vie, que nous en soyons conscients ou non et indépendamment de notre volonté

ces liens que nous maintenons avec le passé sont de différents types

  • notre histoire de vie : notre cheminement personnel déterminé par les aspects de notre conscience éternelle qui sont activés durant cette vie, du potentiel évolutif et des tendances particulières qui font avancer notre destinée unique. Comme nous sommes peu conscients de qui nous sommes vraiment, nous nous contentons d’habitude d’une version de nous-même sans grande envergure et de faible valeur
  • la lignée du sang : notre héritage et notre matériel biologiques, les tendances pathologiques, la constitution psychosomatique. Les habitudes, les préférences, les manière de faire et de prendre soin du corps, de la nourriture, de la tête, des émotions, la conscience … dans la famille. L’environnement, l’éducation, toutes les formes d’études, de formations et d’apprentissage à tous les niveaux et le système de croyances et de valeurs qui en découle
  • les réflexes de défense préconscients, comme prendre la fuite, attaquer, se jeter en avant, se fermer, se cacher, se figer dans la panique … tout ce qui est inscrit dans nos cellules et que nous avons en commun avec les mammifères et les autres animaux

à moins de faire déiibérément d’autres choix, les conditionnements intériorisés nous forcent à reproduire indéfiniment ces schémas réducteurs 

en plus de ces couches de conditionnements et d’habitudes, des valeurs et croyances associées qui nous limitent, l’attachement que nous leur portons les densifie en amas de matière en souffrance qui finissent par causer des tensions, des rigidités et des blocages dans différentes parties du corps. Les problématiques spirituelles, mentales, émotionnelles non résolues ont tendances à se cristalliser dans le corps. 

La polarisation globale dans le monde contemporain ramène à la surface tout ce qui en nous n’est pas en harmonie avec notre essence et qui demande par conséquent de l’attention, nous donnant ainsi l’occasion de nous en occuper

 

il nous faut maintenant faire un acte de foi et nous libérer des conditionnements et des limites imposés par notre passé personnel, biologique et collectif et maintenus par l’énergie que nous continuons à investir en eux

c’est non seulement nécessaire, mais aussi urgent !

en fin de compte, le plus bel hommage que nous puissions rendre à notre passé sera de l’utiliser comme trampoline pour sauter plus haut et faire notre prochain pas évolutif

à cette fin, il vaut la peine de considérer et d’optimiser le rapport entre structures et flux, à l’intérieur du corps et entre le corps et l’environnement

 

un travail spécifique et précis sur les fascia et les chaines musculaires postérieures du corps, soutenu par des respirations thoraciques et abdominales ajustées, se montre très utile et efficace

en voici quelques exemples 

 

 

faccia ovest

 

la faccia ovest (paschima in sanscrito) è la parte posteriore del nostro corpo
strutturalmente, il corpo umano è costruito per andare avanti e il dorso si trova indietro,
simbolicamente la parte posteriore riferisce dunque al nostro passato

l’ovest è il lato del tramonto. In India, i tradizionali riti dell’alba si fanno davanti al sole che sorge, la faccia verso l’este e la schiena a ovest

con il lato posteriore del nostro corpo siamo attaccati al passato, a quello che c’era una volta, che è successo prima, cioè a determinati condizionamenti (istintivi, emozionali, mentali, culturali, spirituali…) che risalgono a tempi ormai finiti e che ora continuano a definire e gestire la nostra vita, che ne siano consapevoli o no, che ci piaccia o meno

questi legami che tratteniamo con i passato sono di diversi tipi

  • la nostra storia di vita : il nostro cammino personale determinato dagli aspetti del nostro essere eterno attivi in questa vita, dal potenziale evolutivo e dalle tendenze specifiche che portano avanti il nostro destino unico. Essendo poco consapevoli di chi siamo veramente, ci accontentiamo di solito di una versione di noi stessi di piccole dimensioni e di scarso valore
  • l’eredità del sangue : la nostra eredità biologica, il materiale biologico, le tendenze patologiche, la costituzione psicosomatica. Le abitudini, le preferenze, i modi di fare e gestire il corpo, il cibo, la mente, le emozioni, lo spirito … in famiglia. L’ambiente, l’educazione, tutti i tipi di studi, formazioni  et apprendimenti a tutti i livelli e il sistema di credenze e di valori che ne risulta
  • riflessi di difesa preconsci, come scappare via, attaccare, gettarsi avanti, chiudersi, nascondersi, fermarsi in panico… tutti iscritti nelle nostre cellule e condivisi con i mammiferi e altri animali

se non facciamo altre scelte deliberate, i condizionamenti dentro di sé ci portano a ripetere questi schemi riduttivi infinitamente

oltre a questi strati di condizionamenti e abitudini, ai valori e credenze collegate che ci limitano, l’attaccamento che abbiamo rispetto a loro le cristallizza in grumi di materia in sofferenza che risultano in tensioni, rigidità e blocchi in diverse parti del corpo. Problematiche spirituali, mentali, emozionali non risolte tendono a cristallizzarsi nel corpo.  La polarizzazione globale nel mondo contemporaneo fa uscire fuori ogni aspetto di noi che non è in sintonia con la nostra essenza e che conseguentemente richiede attenzione  e ci da l’opportunità di occuparcene

 

adesso bisogna fare un atto di fede e liberarci dei condizionamenti e dei limiti a noi imposti dal nostro passato personale, biologico e collettivo e mantenuti dall’energia che continuiamo a investire in loro

non è solo necessario, ma anche urgente !

in definitiva, il più bello omaggio che possiamo rendere al nostro passato sarà di usarlo come trampoline per saltare su e fare il prossimo passo evolutivo

a tale fine, conviene considerare e ottimizzare il rapporto fra strutture e flusso, dentro il nostro corpo e fra nostro corpo e l’ambiente

 

un lavoro specifico e preciso sulle fascia e le catene muscolari posteriori del corpo, sostenuto da modi particolari di respirare in petto e in pancia, si rivela molto utile ed effettivo

trovi alcuni esempi sopra

 

 

 

 

équilibre

équilibre

pulsation cosmique 3 / 4, équinoxe d’automne
troisième week-end d’un module trimestriel sur l’astrologie cosmique, 21-23 septembre à Jouanvins

 

 

équilibre

 

le problème principal avec l’équilibre, c’est l’idée que nous en avons
notre compréhension des dynamiques en jeu doit être portée à un niveau entièrement nouveau

 

le 8e arcane majeur du tarot de Marseille (issu au Moyen Age d’un fonds de sagesse traditionnelle) présente une balance et montre comment s’entend l’équilibre, version 3D

 

l’image est riche en symboles, mais voici quelques points saillants:

une femme couronnée, assise sur un trône dans une attitude hiératique, tient un glaive dans la main droite et une balance dans la main gauche (notez que les deux plateaux de la balance ne sont pas parfaitement alignés).
le glaive représente la droiture (aspect masculin) et la balance la clémence (aspect féminin)
l’agencement des couleurs du vêtement suggère l’équilibre du masculin et du féminin et la maturité personnelle, relationnelle et spirituelle

 

 

ces quelques points illustrent parfaitement certains aspects du signe de la Balance, selon l’astrologie traditionnelle

 

 

 

 

dans une perspective 5D, l’essence de la Balance s’élargit considérablement et se redéfinit instant après instant
la dimension sociale de notre personne, notre croissance et notr maturation graduelle au contact de l’autre, de la société et du monde, sont mis en lumière

 

 

  • l’être humain est essentiellement dynamique et relationnel

  • les rencontres, les rencontres et les échanges avec les autres, la confrontation avec leur altérité et diversité sont essentiels à son développement et à son expérience de soi et forgent sa capacité à être dans le monde

  • son équilibre intérieur est crucial, il s’agit de se tenir sur un point (notre centre de gravité ou un autre point) et d’entrer en relation avec le monde sans perdre contact avec ce point

  • il se voit et se reconnaît à travers ses relations, qui lui servent de miroir, elles l’aident à clarifier qui il est et l’enrichissent considérablement par leurs apports spécifiques

  • il ne cherche pas la validation et l’approbation à l’extérieur, mais reconnait sa propre valeur à l’intérieur de lui quand il se rassemble au terme d’un échange

  • il interagit avec toute forme de vie indistinctement

  • son champ d’action est multiple, multi-directionnel, il s’oriente et se déploie dans une ou plusieurs directions simultanément sans jamais quitter son centre

  • il se sait interdépendant du Tout dont il fait partie et contribue consciemment à sa cohérence et son harmonie

  • il est multi-dimensionnel et incarne toutes les dimensions de son être cosmique dans cette vie sur Terre

  • il est mobile, adaptable et sait comment préserver une réalité intérieure cohérente dans la réalité globale

  • sa perfection est l’évolution harmonique/harmonieuse de son être au sein du vivant

etc.

 

apprécie la mise à jour !

 

 

 

connais-toi toi-même !

connais-toi toi-même !

réel pouvoir    2 / 2
second week-end d’un module de conscience 5D appliquée, 8-9 septembre 2018 à Londres, GB

 

 

afin d’établir et de maintenir une relation stable avec notre Soi cosmique, un travail intérieur conséquent est nécessaire

même la réflexion la plus profonde et un engagement sérieux dans une quête de soi ne nous donneront jamais accès à notre noyau, encore moins à notre Soi supérieur

habituellement nous ne sommes conscients que d’une petite partie de nous-mêmes, tandis que la majeure partie, qui détermine en fait la plupart de nos schémas comportementaux, reste inconsciente. Ces tendances ne deviennent visibles en surface que lorsqu’elles sont déclenchées par des facteurs extérieurs (des bénédictions déguisées), qui nous permettent d’en prendre conscience et de les intégrer, du moins si nous sommes assez présents d’esprit pour nous en rendre compte et désireux de le faire

l’obstacle principal à la connaissance de nous-mêmes est l’ego. Il protège les barrières bien établies qu’il a créées pour séparer notre moi ordinaire de notre noyau, d’une part, et du reste de la réalité (notre soi supérieur), d’autre part. De plus, il investit la moindre pensée, sensation et action et il en suit de près le moindre mouvement, de manière à préserver son autorité limitée/limitante

 

ce qu’il nous faut

  • pleine conscience et acceptation de qui nous sommes, à chaque instant
  • transmutation alchimique radicale de toute croyance limitante
  •  descente régulière au fond de soi pour orientation
  • navigation du quotidien moment après moment
  • ni stratégie, ni objectif, ni intention, chaque pas se fait dans l’instant et strictement pour cet instant
  • le quotidien sert de test, il reflète toute projection

 

à ces conditions seulement, nous découvrirons peu à peu qui nous sommes, nous incarnerons le plein potentiel de la destinée choisie pour cette vie, nous participerons consciemment à la perfection toujours en évolution de notre être cosmique sans limite

 

 

 

résistance

résistance

une approche 5D des yama & niyama, 15-16 semptember 2018 à Glasgow, Ecosse

 

 

il y a résistance quand quelque chose en nous bloque le flux naturel de la vie entre l’environnement et nous

c’est une réaction au stress causé par le défi à nous ouvrir à une vérité plus vaste

 

 

 

 

le déclencheur est souvent un rien parfaitement inoffensif, mais il touche un point sensible en-dessous de la surface avec lequel il est en affinité souvent sensorielle (sonore, visuel, olfactive …)

 

 

 

 

quand nous sommes en résistance nous avons tendance à dire non, à rejeter et à bloquer le déclencheur (en ignorant bien-sûr la véritable cause de l’inconfort)

 

 

 

tant que nous restons en mode défense, des défis similaires vont continuer à se présenter et nous allons devoir nous protéger davantage. Nous allons créer une coquille, une série de modèles de réaction qui vont durcir et se densifier avec le temps et que nous utilisons comme mécanisme de défense par défaut. Même déclencheur, même réaction, renforçant la défense et ainsi de suite… c’est extrêmement douloureux

 

cependant la résistance est inévitable et positive également. C’est une étape nécessaire dans le processus d’évolution

 

quand nous opposons résistance ce qui semble une pierre d’achoppement va finir par devenir le marche-pied sur lequel prendre appui pour faire le pas suivant et continuer à avancer

la tension et la friction engendrées par la résistance nous aident à rassembler es forces et à créer une dynamique jusqu’au moment où nous sommes prêts à franchir l’obstacle et à laisser tomber la défense. Les déclencheurs répétés nous font enrager et nous rappellent constamment la situation en souffrance

 

 

quel que soit le déclencheur, entrer en résistance indique clairement que la zone sensible qui a été touchée demande notre attention et que nous sommes prêt(e)s à nous en occuper, mais il se peut que nous n’ayons pas envie de le voir en face. Entre se rendre compte qu’il va falloir agir et le faire il peut y avoir un monde !

 

 

nous nous défendons parce que ressentons quelque chose comme une menace (qu’elle soit réelle ou imaginaire ne fait aucune différence), c’est une réaction instinctive fondée sur la peur. Et quand nous avons peur notre corps, notre souffle et notre vision rétrécissent, nous nous coupons de nous-mêmes et du flux et reflux de la vie, de l’expansion et de la rétraction, de l’évolution

mais nous nous sentons seulement menacés parce que la peur était présente avant et que nous nous sentions déjà vulnérables et sans accès à nos ressources

par contraste, nous faisons face relativement aisément aux défis que présentent les processus croissance naturels (toutes les initiations autour de la naissance et de la mort) quand ils se déclenchent, à condition de nous sentir prêt(e)s et équipé(e)s

 

 

ici en revanche, nous sommes dans un état de déséquilibre (peut-être depuis un moment) et le déclencheur nous force à en prendre conscience, ce qui est très désagréable. La résistance, déclenchée par un facteur extérieur, est une réaction de rejet envers nous-même de la part de l’ego. C’est aussi le début de la résolution. La résistance cédera aussitôt que nous sentirons à nouveau unité et plénitude

 

 

donc toute menace vécue est aussi une invitation à grandir et à mûrir, que d’habitude nous ne reconnaissons pas d’emblée et qui va demander quelques ajustements

la résistance est le stade initial du processus de guérison/harmonisation. Etre en résistance nous permet de nous tourner vers l’intérieur et de revenir à notre centre, à partir duquel nous pouvons nous ouvrir, nous remettre en relation avec l’environnement et sentir que nous sommes soutenus inconditionnellement pour nous ouvrir davantage

 

rappelle-toi qu’en définitive notre résistance est toujours à embrasser une version plus riche de nous-même

 

 

 

éclipsé … révélé !

éclipsé … révélé !

une retraite, une éclipse,  10-13 août 2018 aux saisons du silence, Ardèche, France
se perdre et se trouver, quand les résistances cèdent l’essence apparaît

 

 

une éclipse est une porte ouverte vers toi-même
une éclipse solaire voile (pour mieux les révéler) un ou plusieurs aspects de toi-même dont tu n’es pas encore pleinement conscient(e)

elle te prend toujours par surprise et te fait découvrir ce à quoi tu t’attends le moins
ce que tu sais déjà mais que tu n’a pas vraiment pu (ou voulu) réaliser et embrasser jusque là
elle te donne un point de vue que tu n’adopterais pas spontanément et te met face à toi-même 

déconditionnement

ouverture

libération

 

 

 

 

merci, Raf !  merci, mon fils !

 

 

le nouveau féminin

le nouveau féminin

7-13 juillet 2018 aux saisons du silence, Ardèche, France

 

nous avons passé une semaine entière à remonter à l’origine de tout : le féminin primordial

à lâcher un à un tous les conditionnements et stéréotypes à propos du féminin

à endosser pleinement notre nature humaine masculine et féminine (qu’on soit un homme ou une femme)

et à honorer le féminin en tout ce qui vit ! 

en réalité, c’est plutôt difficile à raconter
voici en bref… et en images

 

 

tu as saisi ?

 

 

alchimie

alchimie

pulsation cosmique 
deuxième week-end du module astrologie cosmique annuel, 23-24 juin 2018 aux saisons du silence

 

alchimie

les trois étapes du grand oeuvre alchimique, faisant apparaître la quintessence ou pierre philosophale

  • oeuvre au noir (nigredo) épreuve de la terre
  • oeuvre au blanc (albedo) épreuve de l’eau et de l’air
  • oeuvre au rouge (rubedo) épreuve du feu

(voir le très beau roman de Marguerite Yourcenar “l’oeuvre au noir”)

transmutation : un processus en trois phases
destruction, transformation, renaissance (sur un autre plan)
purification, élimination des conditionnements, attachements et illusions

 

première phase, dialyse du corps (nigredo)

purification

cycles de respiration
inspiration du talon droit à la main gauche, expiration de la main gauche à Sedna (la planète la plus éloignée du soleil de notre système solaire à ce jour), inspiration de Sedna à la main droite, expiration de la main droite au pied gauche, inspiration du pied gauche au centre de la Terre, expiration du centre de la Terre au pied droit, et ainsi de suite

après un temps inverser le mouvement

 

 

deuxième phase, ouverture du coeur (albedo)

réinitialisation intérieure, remise en relation avec le Soi

cycles de respiration à deux (aussi avec un arbre, un animal, une montagne …) en contact direct avec l’autre

a. inspiration du sacrum vers mon pied gauche, expiration vers le sacrum (adapter selon le partenaire) de l’autre, inspiration de son sacrum vers mon pied droit, expiration vers mon sacrum, etc
dans un sens puis dans l’autre jusqu’à ressentir une grande douceur

b.idem face à face sans contact
dans les deux sens simultanément, jusqu’à ressentir une pleine confiance

 

 

troisième phase, tête : renverser la vapeur (rubedo)

activation du potentiel essentiel du Soi

s’installer dans une position inversée, le tronc plus haut que la tête, aussi sur un canapé, couché(e) dans une pente etc
et y rester, longtemps (cela doit être confortable, évidemment)
oser mettre la tête au repos et  lui donner l’espace de changer son système de croyance
la transformation sera accomplie quand la tête sera complètement vide

 

 

formes émotionnelles

formes émotionnelles

formes émotionnelles
un week-end expérimental, une exploration de notre matière émotionnelle à Leicester, GB, 2-3 juin 2018

 

le mot émotion signifie un mouvement vers l’extérieur
quand nous éprouvons une émotion nous sommes poussés hors de nous-mêmes
et elle se termine quand nous revenons en nous-mêmes et y restons

les émotions sont les mouvements de notre coeur
si notre coeur est un océan, ce sont les vagues de l’océan
leur cycle consiste à monter et déferler, ce qu’elles répètent sans cesse
parfois l’océan est paisible, mais le plus souvent il y a des vagues
chaque genre d’émotion a son mouvement et son rythme propre, elles peuvent aussi être plus ou moins intenses
ces formes sont l’expression naturelle de nos humeurs et elles sont essentielles à notre équilibre intérieur et à notre bien-être

les émotions sont les vagues dans l’océan de notre coeur
quand notre coeur est en paix, les vagues montent et déferlent alors que nous jouons avec ce qui se passe en nous et autour de nous
elles créent des formes magnifiques dans le tissu vivant autour de notre coeur, chacune émergeant de notre centre et y retournant
elles font apparaître des structures géométriques multi-dimensionnelles subtiles toujours renouvelées, qui révèlent des aspects de notre être en résonance avec ce qui les a causées (le même attire et intensifie le même)
cela donne une impression de fluidité dans les relations, notre monde intérieur et extérieur se reflètent s’enrichissent l’un l’autre

en revanche, quand nous sommes perturbés, bouleversés ou accablés, c’est un signe clair que nous sommes à côté de nous-mêmes. Nos vagues émotionnelles sont puissantes et dérangeantes, nous sommes facilement contrariés

les émotions dites destructives (telles que la colère ou la peur) sont en réalité réparatrices

quelque chose déclenche la vague parce que nous sommes à côté de nous-mêmes et elle nous emmène plus loin dans une boucle qui nous ramènera finalement à nous-mêmes
les formes que ces émotions prennent est une modalité auto-régulatrice inhérente à notre coeur
ces vagues sont destinées à nous ramener à notre centre quand nous nous sommes perdu(e)s

une des difficultés que nous avons avec les émotions est notre tendance à les bloquer
ceci est dû à un manque d’éducation émotionnelle et à l’intériorisation d’une programmation
nous sommes généralement peu conscient(e)s de la nature des émotions, de leur mouvement, de leur processus et de leur fin et personne ne nous a montré comment traverser les vagues émotionnelles
de plus, en raison de conditionnements surtout inconscients (culturels, religieux, spirituels …) le plus souvent nous les ignorons, les réprimons ou les rationalisons

nos émotions expriment les mouvements de notre coeur, mais nous pouvons les ressentir dans notre corps, à travers des sensations et sentiments. Nous pouvons percevoir nos émotions aisément par le biais de nos sens, et pourtant nous prêtons rarement attention aux signes/symptômes dans notre corps qui les signalent. Parmi les stratégies d’évitement habituelles nous pouvons abrutir du corps (alcool, drogue, travail, sports, hyper-stimulation…) ou couper le contact avec lui (vivre dans la tête, dissociation…)

le problème est que les émotions réprimées sont toujours là et qu’elles continuent à nous affecter jusqu’à ce qu’elles aient touché à leur fin. Une vague qui monte devra forcément déferler pour terminer son cycle et se fondre à nouveau dans l’océan

les émotions deviennent sérieusement destructives quand elles ne restent non résolues
les mécanismes de défense dans lesquels nous nous voyons tomber causent une douleur terrible, parce que nous nous retrouvons littéralement à côté de nous-mêmes et incapables de changer cela, et notre attachement à les gérer mentalement engendre encore plus de souffrance

nous pouvons briser les schémas en laissant les vagues déferler
laisser faire, il n’y a pas grand chose à faire
à part  permettre au mouvement suspendu de se poursuivre jusqu’à ce qu’il soit terminé
nous pouvons surfer sur la plupart des vagues de surface, ce sont les affaires courantes
les raz-de-marées et tsunamis demandent de l’aide

la transformation s’opère instantanément, mais il faut un moment pour le sentir dans notre corps physique
l’harmonie est rétablie quand nous sommes revenu(e)s à nous-mêmes et à l’écoute du Soi

 

vivre en enfer

vivre en enfer

dans un profond silence
une cérémonie d’alignement cosmique, 19-20 May 2018 à Londres, GB

 

 

vivre en enfer

 

l’enfer c’est à la fois un lieu et un état
dans lequel tu es coupé de la vie, ni vivant(e) ni mort(e)

se déconnecter peut être nécessaire quand tu changes de plan ou de dimension
c’est une phase transitoire, durant laquelle tu assimiles ce que tu as accompli
et tu t’ajustes aux fréquences de ce qui t’attend ensuite

l’enfer c’est quand tu arrives là et y restes planté(e) suite à un trauma
un trauma non résolu t’affecte profondément et a un impact sur toute ta vie 
jusqu’à ce que tu en prennes conscience et le résolve
c’est la seule manière de le dépasser

 

tu ne peux pas rester en enfer !

tu es dans les limbes, ni ici ni ailleurs
tu es vidé(e), en détresse, dissocié et perdu(e)
tout est sombre, froid et terne
tu te sens seul(e), tu ne fais jamais partie de quoi que ce soit
tu es coupé(e) de la lumière et de l’amour
la vie est dure, en dépit de tous tes efforts
elle n’a pas vraiment de sens

 

il faut revenir de l’enfer

au moment du trauma, tu as choisi de vivre
tu es un(e) survivant(e), mais tu dois encore revenir à la vie
quand tu t’en rendras compte
la nostalgie et le manque hurlent tellement fort
il te faudra de l’aide
tu ne peux pas y arriver tout(e) seul(e)

 

tu auras de l’aide, elle se présentera

une ou plusieurs personnes seront là pour toi et t’inviteront à revenir
la lumière et l’amour te rappelleront
encore et encore
et résonneront tellement fort en toi que la terreur cédera
tu te sentiras porté(e), soutenu(e) et aimé(e) inconditionnellement
jusqu’à ce que tu puisses faire un premier pas
puis un autre
et encore un autre
laissant derrière toi l’enfer et retournant lentement à la vie
jusqu’à être tout à fait là

 

 

 

apercus des rencontres

archive

s’inscrire sur ma liste d’adresse