solstice d’été

solstice d’été

alors que le soleil s’est immobilisé (de notre point de vue terrestre), un espace multi-dimensionnel s’ouvre pendant quelques jours. Le jour le plus long de l’année (dans l’hémisphère nord) nous donne l’occasion de gagner en clarté en mettant les choses en perspective (nous pouvons nous situer dans notre environnement)

c’est également un saut énergétique, qui a été préparé depuis le solstice d’hiver et dont les répercussions se feront sentir pendant plusieurs mois. RAppelle-toi que a saison des éclipses qui a commencé la semaine passée nous occupera tout l’été

 

avoir une vue d’ensemble

tu peux embrasser autant de directions et de dimensions que tu veux, mais à moins d’un choix délibéré, ce que tu rencontreras par défaut sera une réplique de l’ancien, en raison de tes conditionnements et de la programmation personnelle et collective


aspects de la recalibration personnelle/humaine/globale

l’abandon des formes et conditionnements de l’ancien paradigme, une purge du corps-coeur-tête-conscience, ce qui peut être douloureux, stressant… et épuisant. Accorde-toi suffisamment de repos et de sommeil

ce qui se passe dans ta vie en ce moment n’est qu’une infime partie de ce qui t’occupe en réalité. Cependant tu n’as pas besoin de le trouver et tu n’as aucun contrôle sur cela

le temps (linéaire) s’est effondré (sauf si tu continues à y tenir), à la place nous faisons l’expérience d’espaces-temps et de rythmes multiples. Nous ne comprenons pas grand chose à cela non plus, ce qui peut être difficile pour la tête. Pourtant ce n’est pas la peine de chercher trop, il vaut mieux s’en référer aux directives de son Soi supérieur pour mener ta vie et accueillir les flashes d’autres dimensions quand ils apparaissent. Ce sont des étincelles, des trésors, mais pas forcément des indices, parce qu’un bon nombre d’entre eux n’ont pas de sens pour l’instant, à moins de les investir et de les lire depuis notre point de vue mental (très limité)

la transmutation des blessures : les nôtres, les collectives, celles de la Terre. La distorsion, la corruption, la pollution, la contamination … découlent de la séparation à l’origine de la dualité. Nous en avons capturé notre version unique et la tenons celée dans notre ADN

le processus en cours donne forme à la RE-union. Ceci provoque des résistances (évidentes ou non) parce que nous sommes attachés à la séparation envers et contre tout. Nous sommes prêts à tout pour retrouver l’unité et l’harmonie (dont nous portons aussi tous une partie à notre manière unique), mais dans l’état humain la séparation est ce que nous connaissons le mieux, ça a été notre sort aussi longtemps que nous nous rappelons, donc nous avons (in)consciemment tendance à nous y accrocher. Du coup, nous pouvons rester plantés justement au moment où nous réalisons que l’unité peut devenir une réalité (plutôt qu’une chimère ou une illusion)

une autre difficulté est d’avoir une vision ou des attentes du nouveau “quoi que ce soit”. Nous ne pouvons pas nous empêcher de les projeter sur la réalité émergeante, pour réaliser ensuite que les choses ne se passent pas comme nous l’attendions/entendions ou que cela limite notre perception de ce qui se passe en réalité

 

que faire ?
se reposer, se reposer, se reposer, on ne peut insister assez sur ce point

permettre, permettre, permettre et écouter, ressentir, rester avec quoi que ce soit qui surgit

chaque fois que c’est possible, prêter attention à ce qui se passe à la surface des choses, là où elles entrent en contact les unes avec les autres, et sur le point de rencontre entre les personnes, là où elles entrent en contact et se touchent les unes les autres

 

 

saison des éclipses

saison des éclipses

 

avec la nouvelle Lune en Gémeaux d’hier soir, nous sommes entrés dans la saison des éclipses estivales, aussi appelée trou de ver
un trou de ver est l’espace-temps qui s’étend entre la nouvelle Lune (hier soir) avant la première éclipse et la nouvelle Lune après la dernière d’entre elles, dans ce cas le 9 septembre en Vierge. Les éclipses se produisent par séries de deux ou trois et un trou de ver peut durer jusqu’à trois mois, celui-ci est très long

Mercure, la planète qui règne sur les Gémeaux, donne le ton pour toute la saison : la tête établie dans l’espace du coeur peut sentir et apprendre à accéder intuitivement à une vision d’ensemble
Mercure est aussi l’archétype du nouveau masculin divin, l’étincelle lumineuse qui déclenche et active toutes choses et processus

au moment de la nouvelle Lune, Mercure était à 2° en Cancer dans un pont de lumière avec Quaoar (équilibre tête-coeur, intuition) à 1° en Capricorne

 

il y aura trois éclipses cet été ⚡️

  • la première aura lieu avec la prochaine nouvelle Lune à 22° en Cancer le 13 Juillet. C’est une éclipse solaire partielle. Les éclipses solaires ont toujours lieu à la nouvelle Lune, le Soleil et la Lune sont conjoints (sur le même degré) et l’ombre du Soleil obscurcit partiellement la Lune. Elle ne sera pas visible sous nos latitudes. L’éclipse partielle commencera à 3:48, le maximum sera à 5:01 et elle se terminera à 6:13 heures CEST
  • la seconde le 27 juillet sera une éclipse lunaire complète, visible en l’Europe
    une éclipse lunaire a toujours lieu lors d’une pleine Lune, quand le Soleil et la Lune sont de part et d’autre de la Terre et la Terre sur le même axe obscurcit la Lune
    le 27 juillet, le Soleil sera à 4° en Lion et la Lune à 4° en Verseau (dans des signes du zodiaque opposés). l’éclipse totale débutera à 21:30, son maximum sera à 22:21 et elle terminera à 21:13 heures CEST

  • la troisième éclipse de la saison et la dernière de l’année (la prochaine aura lieu le 21 janvier 2019) sera une éclipse solaire partielle en Lion le 11 août, qui à nouveau ne sera pas visible sous nos latitudes. L’éclipse partielle commencera à 10:02, le maximum sera à 11:46 et la fin sera à 13:30 heures CEST

 

 

bref résumé
saison d’éclipses été 2018

13 juillet éclipse ? partielle, visible dans le Pacifique Sud  ?
27 juillet éclipse
?totale, visible en Europe ?
11 août éclipse ? partielle, visible en Amérique du Nord ?


dans une séries d’éclipses, il y a une alternance entre le Soleil et la Lune à un intervalle de deux semaines. Ceci est dû au fait qu’elles ont lieu à la nouvelle Lune (solaire) et à la pleine Lune (lunaire)
il faut environ 29 jours à la Lune pour accomplir son cycle, de la nouvelle Lune à la prochaine nouvelle Lune (la dernière nouvelle lune en Gémeaux était le 13 juin et la prochaine en Cancer (première éclipse solaire) sera le 13 juillet

?  ?  ?  ?  ?

 

 

à quoi s’attendre

pendant un trou de ver tu es amené(e) à faire des trajets que tu ne ferais pas normalement, il y a des chances que tu sois désorienté(e) et déstabilisé(e). Tu devras être discipliné(e), te recentrer dans ton corps et te remettre constamment à l’écoute de ton Soi. C’est une bonne chose aussi de te détendre et de te reposer autant que nécessaire
Tout l’espace-temps offre de nombreuses possibilités d’éveil et de mise en phase avec le Soi supérieur, les éclipses sont des points zéro de recalibration multi-dimensionnelle

le Soleil représente ton Soi éternel, ta conscience
la Lune représente ton Soi incarné et ton inconscient

quand ils sont éclipsés, ils sont momentanément débranchés et  puis re-branchés
et tu peux gagner en clarté à propos de ton Soi et qui tu es ici sur Terre  (si tu le veux bien!)

quand une éclipse n’est pas visible là où tu te trouves, tu peux toujours te mettre à l’écoute et sentir ce qu’elle te donne à vivre

 

 

message du grand éveilleur

message du grand éveilleur

éclair


expansion 
espace
indéfini
cristallin
évident

 

retour à Soi

maintenant

maintenant

maintenant

à tout moment

 

garder le rythme
rester tranquille
être lumière
voir la vérité

projection intention
tombées

 

éveil 

 

 

au moment ou nous passons le portail entre le Verseau et les Poissons

aube d’un nouveau monde

aube d’un nouveau monde

l’éclipse complète de la Lune sera à son maximum demain vers 14:30 CET. La Lune est dite bleue (parce que c’est la seconde dans le même mois) de sang (pour sa couleur rouge). On l’appelle aussi super Lune (en raison de sa proximité de la Terre). Tu ne pourras pas la voir en Europe, mais tu peux la sentir

 

entre dans un profond silence
laisse les vagues d’amour t’envelopper

sens ton coeur
fondre fondre fondre
se fileter   se dilater   se dilater
s’ouvrir     s’ouvrir     s’ouvrir
i   n   f   i   n   i   m   e   n   t
avec le toucher subtil de l’amour

 

c’est l’initiation sacrée et la renaissance du féminin éternel

 

ressens-la encore et encore
plonge en elle
ose l’amour et être aimé(e)
laisse faire      laisse   faire       l a i s s e     f a i r e

il n’y a rien à faire et nulle part où aller
seulement laisser l’amour immense
pénétrer
chaque particule de lumière
chaque dimension de ton être
les réactiver et restaurer
l’unité et la plénitude

m   a   i   n   t   e   n   a   n   t

 

p   o   u   r      t   o   u   j   o   u   r   s

 

 

la Lune éclipsée (notre conscience incarnée) est à 11° du Lion avec Cérès (la sage-femme intérieure) et le noeud nord (notre destinée)
Haumea (la génération perpétuelle de l’unité) à 25° en Balance. Sedna (la réunification du féminin) à  25 ° en Taureau, Chiron (la fréquence d’unité) à 25° en Poissons forment un iod (figure géométrique) avec Uranus et Eris (les grands éveilleurs), respectivement à 24 et à 22° en Bélier. Ensemble ils conspirent à mettre un terme au jeu de la séparation et réinitialiser qui le désire à l’amour sans limites

laisseras-tu l’amour te faire éclore ?
auras-tu le courage de poser le pied en territoire inconnu
de choisir les plus hautes fréquences
d’assumer qui tu es vraiment 
et de réaliser ta destinée ?

 

 

paysage hivernal

paysage hivernal

miracle immaculé
bouche bée
souffle suspendu
magie éphémère
l’ineffable
le féminin divin

 

regarde attentivement cette image

elle te parle de la nouvelle Lune
qui a lieu cette nuit                            (le 17 janvier à 3:17 heures CET)

 

dans le creux de l’hiver                     (le Soleil est en Capricorne)
l’arbre de vie soutient                        (Capricorne, ancrage spirituel sur Terre)
la branche étalée                               (Capricorne, puissance spirituelle)

la promesse germinative
des bourgeons                                  (7 planètes en Capricorne aujourd’hui)
éveil de la conscience                       (Soleil-Lune réunis, un nouveau cycle qui prépare l’éclipse du 31 janvier)
premier élan de la sève                    (Mercure- Lune noire, une clarté nouvelle monte du tréfonds)
le coeur ouvert innocent                   (Vénus-Soleil, l’amour est la seule loi)
évidence                                             (Saturne-Quaoar, intuition des formes manifestées)
résurrection                                        (Pluton, le phénix)
expansion cosmique                          (Ceres-dharma, naissance épanouissement en conscience)

 

plonge dans ton coeur
jusqu’à en toucher le fond
maintenant
et laisse monter

ce qui vient

laisse-toi conduire

 

le retour de la lumière

le retour de la lumière

impressions post-solstice

 

le point d’arrêt du Soleil et le jour le plus court de l’année (dans l’hémisphère nord) est aussi l’anniversaire de notre Terre, donc le début d’un nouveau cycle ou respiration

ce que nous appelons une année correspond à une respiration de notre planète
l’inspiration de la Terre (et par conséquent de tout ce qui vit sur elle) commence le 21 décembre de chaque année avec le solstice d’hiver et dure jusqu’au solstice d’été le 21 juin, après lequel commence l’expiration qui dure jusqu’au solstice d’hiver suivant etc.

 

nous pouvons nous rendre compte du potentiel contenu dans le point d’arrêt du solstice d’hiver par analogie avec notre respiration
alors que nous respirons toute notre vie (le plus souvent en mode automatique), il nous arrive parfois de vivre une expansion extraordinaire dans certaines inspirations, quand nous respirons consciemment et que nous sommes pleinement conscient du cycle de notre respiration
le point d’arrêt et la vacuité ressentis à poumons vides invitent une expansion sans limites et dans plusieurs dimensions simultanément, qui se déploie ensuite progressivement pendant ce qui semble une inspiration sans fin
la clef de cette expérience est un ancrage solide au plus profond du silence en soi, d’où tout surgit et de manifeste éternellement

c’est ce que nous pouvons vivre autour de solstice d’hiver dans l’hémisphère nord
en nous tournant vers l’intérieur et en touchant le fond de nous-même, nous pouvons nous relier à la Source en nous et recevoir instant après instant les indications nécessaires à une navigation créative dans notre vie et dans le monde
avoir confiance et nous abandonner à l’intérieur est une expérience des plus gratifiantes

de la même façon, le point d’arrêt et la plénitude des poumons nous procurent une abondance illimitée de ressources, que nous pouvons éprouver dans le tissu toujours en évolution de nos relations avec les autres et le monde
sentir et reconnaître qu’un soutien inconditionnel nous est donné dans tout ce qui fait notre vie sur terre et nous abandonner complètement à cela est une autre expérience des plus gratifiantes, que nous pouvons vivre dans l’hémisphère sud à cette période de l’année

 

le solstice d’hiver est le point de remise zéro, où nous nous ré-alignons avec notre Source galactique et faisons une mise à jour en vue de la prochaine étape évolutive durant l’année à venir

que nous fassions l’expérience de la vacuité ou de la plénitude (simplement des phases différentes d’un même cycle), nous touchons la Source et une étincelle de lumière ravive notre feu intérieur (alias notre relation au Soi)

 

le portail du solstice d’hiver le 21 décembre 2017 nous a offert un bouquet énergétique rare avec le rassemblement en ce lieu du Soleil, de Saturne et de Quaoar
leur impulsion commune a déclenché une nouvelle phase dans le processus d’ascension et de renaissance du UN = AMOUR : ils nous ont permis de saisir intuitivement comment créer un nouveau monde MAINTENANT
avec le retour du Soleil et l’allongement des jours, le retour de la LUMIERE va devenir manifeste et évident (en dépit de toutes apparences à la surface des choses) et les graines vont commencer à s’ouvrir

 

tôt le 2 janvier (à 3:24 CET) aura lieu la première et la plus puissante des super Lunes en 2018 (la pleine Lune, c’est quand le Soleil et la Lune se font face). Le rôle de la Lune est de refléter le récent téléchargement de codes de LUMIERE. L’interaction entre le Soleil la lune Lune est rendue hyper-sensible par la présence illuminante de Neptune en résonance harmonique. Cette mise en scène soutient la remémoration et la pleine activation de notre Soi cosmique dans une forme humaine

 

Soleil = notre conscience et Soi éternel
Lune = notre Soi incarné durant cette vie
super pleine Lune = quand elle est au plus proche de la Terre (sur son orbite elliptique)
Saturne = conscience collective
Neptune = conscience universelle et illumination
Quaoar = tête-coeur en parfait équilibre, intuition

 

 

bonne année 2018 !

 

 

corps magnifiques

corps magnifiques

une exploration et un voyage vers l’harmonisation du féminin et du masculin

 

le moment est venu de comprendre comment ton corps fonctionne et comment il te soutient
le plus simple est de l’approcher de manière ludique, par exemple …

tu peux appendre à connaître ton corps
celui qu’on nommait une prison, un instrument ou un vêtement, qui est-il en réalité?
c’est désormais un compagnon de jeu
peux-tu rechercher sa compagnie et avoir du plaisir à être ami(e) avec ton corps ?
pourquoi ne pas le consulter et t’associer avec lui, plutôt que de le considérer comme un objet ?

ton corps parle … le sanscrit ! 
tu peux comprendre son langage en te mettant à l’écoute
tu peux sentir à l’intérieur de toi
un espace ouvert qui va en s’agrandissant (sukha) = oui
un espace serré qui se rétrécit (duhkha) = non
pas de mouvement ou un mouvement pas très net = attendre

tu peux l’écouter et suivre ses indications sans question, tu seras surpris(e)
de sentir comment il répond à tout instant au flux du continuum
de te rendre compte où il t’emmène et avec quelle simplicité il gère les choses

tu peux sentir de quoi ton corps a besoin à chaque instant
et en cela reconnaître honnêtement ta tendance à décider pour lui et à le contrôler, tes dépendances, etc
consciemment ou non, nous avons l’habitude maltraiter notre corps et de le négliger

tu peux remettre en question comment tu fais FAIRE de l’exercice à ton corps ou comment tu l’entraînes
le jeu du corps (āsana) est de trouver sans cesse et de vivre pleinement  un équilibre intérieur (sthira-sukha)
cela demande un mélange d’attention fine et de détente (prayatna-śaithilya)
ce qui nous remet en phase avec l’UNité (ananta samāpatti) 
et te libère finalement de la dualité (dvandva anabhighata)

tu peux sentir comment ton corps répond à une impulsion ou une stimulation
un corps libre est spontané et joueur, il interagit avec d’autres corps et avec tout ce qui l’entoure 
il partage joyeusement et s’en enrichit au contact des autres, ce qui est contagieux

une tension, raideur ou douleur dans le corps indiquent une fermeture et une limitation du flux entre soi et le monde ambiant. En amont se trouvent une (ou plusieurs) vague(s) émotionnelle(s) non résolue(s) et des schémas mentaux surimposés auxquels on s’est identifié et attaché (un double mécanisme de défense)

etc.
tu trouveras d’autres manières de continuer à affiner ta relation à ton corps

 

mais il y a bien davantage à trouver dans le corps
une véritable relation avec notre corps nous permet d’intégrer pleinement le féminin et le masculin

en en retrouvant la sensation, nous pouvons nous souvenir que la présence douce et enveloppante du féminin divin nous a toujours entouré(e), soutenu(e) et protégé(e) 
y compris durant les nombreux millénaires durant lesquels il est entré dans l’oubli
cette présence éternelle en nous et autour de nous ne cesse de nous inviter à nous abandonner complètement avec une confiance infinie
c’est dans chacune de nos cellules que nous pouvons sentir son toucher aimant

de la même manière, l’éclat le plus pur et le plus paisible du masculin divin est éternellement présent en nous et autour de nous
même dans les structures suffocantes et sans vie du patriarcat déclinant
quand nous les reconnaissons et leur faisons face, plutôt que d’en éviter la douleur, l’enfermement se dissout soudainement et ce rayonnement intérieur tranquille devient apparent 
et nous remet en contact avec la puissance d’où naît tout élan de vie

la reconnaissance du féminin et du masculin éternels doit se vivre dans l’intimité de notre corps, afin de pouvoirs réaliser collectivement 
notre corps en est le lieu et le précieux support 

 

 

mise en perspective
ce soir à 20:42 CET la Lune est pleine à 12° en Bélier et forme un pont (opposition) avec le Soleil en Balance
Mars-Vénus (le féminin) entament un nouveau cycle (conjonction) à 19° de la Vierge (signe de l’unification), tandis que Mercure (le masculin) est sur le point de rencontrer le Soleil en Balance (le miroir du Soi)

 

 

de cosmétique à cosmique

de cosmétique à cosmique

pourquoi notre pratique spirituelle est devenue faible et sans effet

 

c’est l’équinoxe aujourd’hui, où que nus soyons sur la planète le jour et la nuit sont égaux
astrologiquement le Soleil entre en Balance

depuis le solstice d’hiver (le 21 décembre dernier) notre équipement humain (conscience-tête-coeur-corps) a subi une série de réinitialisations après les mises à jour massives effectuées au cours des années passées

notre système humain est désormais opérationnel et parfaitement ajusté pour permettre la plénitude du Soi sur terre

maintenant a lieu l’harmonisation de toutes les polarités 
c’est le moment de vérité où le Soi peut devenir manifeste
le point zéro, dans lequel tous les possibles sont contenus
le vide du pur potentiel

nous sommes désorientés, évidemment
et cependant nous reprenons contact avec une réalité connue depuis toujours
notre aspiration la plus profonde, notre vérité absolue

quand nous projetons sur cette réalité les valeurs, les croyances et les pratiques avec lesquelles nous sommes identifié(e)s
les modèles et stéréotypes de l’ancien paradigme perpétuent la souffrance due à la séparation
et nous sommes plantés et sans ressources

avec notre nouvel équipement
jusqu’à quel point pouvons-nous être parfaitement tranquille ?
respirer plus profondément ?
nous déployer encore et encore ?

rien d’autre que se recentrer, écouter à l’intérieur de soi, reconnaître, permettre et s’abandonner
nul chemin à suivre, nulle part où aller, rien à faire

c’est cela notre pratique

 

joyeux équinoxe!

 

conscience incarnée

conscience incarnée

demain, le 26 février, aura lieu la seconde éclipse de cette saison et la première des deux éclipses solaires de l’année. Elle culminera vers 15:55 CET et ne sera pas visible sous nos latitudes

les éclipses solaires ont lieu à la nouvelle Lune, cela veut dire que le Soleil est caché par le transit de la Lune (la nouvelle Lune est quand Soleil et Lune se superposent de notre point de vue sur la Terre)

 

celle-ci est une éclipse solaire annulaire, aussi appelée un anneau de feu

le Soleil (notre Soi éternel) apparaîtra comme un agneau de lumière autour de la Lune (notre Soi incarné)

 

reste centré(e) sur la lumière et embrace-la, c’est ton Soi rayonnant
laisse tomber l’obscurité, tout ce qui te retient, et l’attachement à cela
il est temps d’être qui tu es, de récupérer, de ressusciter et de te réapproprier tous les aspects de ton Soi cosmique
et de faire ce que tu es venu faire

oui, ETRE suppose un certains nombre de tâches à accomplir et de rôles à assumer

l’anneau de lumière vient d’entamer un nouveau cycle (conjonction) avec le karma (noeud sud) et forme un pont (opposition) avec le dharma (noeud nord)-Orcus, qui nous emmène dans le monde invisible

 

pour la première fois, la rencontre entre conscience et matière est vécue consciemment par notre mental supérieur (buddhi)

c’est un mystère et un rite de passage
célébrant l’arrivée (comme dans une naissance) de la conscience incarnée

l’éclipse est gouvernée par Neptune, juste après la Lune rencontrera Neptune et le Soleil suivra quelques jours plus tard

 

et c’est aussi une conception lumière instantanée et une naissance inter-dimensionnelle
(un mode de création d’un nouvel ordre)
où la conscience rayonne à travers le corps et illumine au-delà du corps

peu après l’éclipse, Mars, notre corps, rencontrera Uranus, le grand éveilleur, et le jour suivant, Eris, la grand éveilleuse, en Bélier, le signe de l’étincelle de vie

 

notre corps est en train de devenir rayonnant, pure lumière
un être autonome, auto-suffisant et pleinement mature
le meilleur ami qu’on peut écouter, avec qui on aime parler et jouer

 

juste maintenant, notre corps est agité et nerveux, dans une anticipation joyeuse-pénible
il montre toutes sortes de signes de malaise
écoute, et donne-toi ce que ton corps demande

 

 

 

dans l’aquarelle ci-dessus, JW Goethe (auteur allemand du 18e siècle) utilise un cercle de lumière pour symboliser l’âme et l’esprit humains

 

 

voir dans le noir

voir dans le noir

nous commençons à voir ce qui restait inaccessible jusqu’à présent

c’est à nouveau la saison des éclipses, très tôt samedi matin, à 1:34 CET, la pleine Lune sera partiellement éclipsée (éclipse pénombrale). Les éclipses viennent toujours par séries de deux (ou trois) à un intervalle de deux semaines, il y en aura donc une autre, solaire cette fois, le 26 février

une saison d’éclipse est appelée un trou de ver. Il s’étend de la phase lunaire (nouvelle ou pleine) précédent la première éclipse jusqu’à la phase lunaire (pleine ou nouvelle) suivant la dernière d’entre elles

pour une navigation sûre dans un trou de ver il est préférable d’opter pour un regard à 360°, car tout est possible dans cet espace et il est probable que le plus inattendu nous réoriente et/ou recentre dans le Soi

le Soleil (notre Soi éternel) est en Verseau et la Lune (notre Soi incarné) en Lion
ensemble ils maintiennent ouvert le pont vers la nouvelle conscience (l’âge du Verseau), tandis que notre coeur s’ajuste et s’accoutume à la fréquence de l’amour, la fréquence de la conscience d’Unité. Tu peux sentir cela dans ce qui se vit en toi et autour de toi

la tête-coeur en équilibre donnent le ton : ils sont dans une interaction délicieuse et sensible
Mercure (notre tête) est en Verseau (le signe de l’amour inconditionnel de Soi) et Vénus (notre coeur) en Bélier (l’étincelle divine de vie), en ressource (sextile)

notre mental supérieur est pleinement opérationnel comme système de navigation sur Terre
le pont (opposition) entre la Lune et Mercure montre que c’est au centre de soi-même qu’on a les commandes du dispositif

Vénus (notre coeur) apporte le cadeau précieux de l’amour de Soi et le formidable pouvoir créateur qu’il détient à Mars (notre corps). La fréquence de l’amour est ancrée dans notre corps physique
Vénus est sur le point d’entamer un nouveau cycle (conjonction) avec Mars

 

mais ce qui est le plus frappant c’est la dentelle complexe des relations tissées entre les planètes traditionnelles, celles qu’on peut voir à l’oeil nu (Soleil, Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne) et les nouvelles planètes (découvertes à l’aide d’un télescope ou par calcul)

pour la première fois nous sommes en mesure de voir l’arrière de la scène et découvrir ce qui se passe depuis toujours. La dimension dans laquelle nous vivons est enchâssée dans le tissu d’une dimension beaucoup plus vaste principalement invisible (et ainsi de suite… comme des poupées russes). Nous pouvons prendre conscience de cela maintenant, parce que nous pouvons en soutenir la fréquence. C’est ainsi que nous découvrons de nouveaux corps célestes et nous remettons en contact avec des dimensions plus vastes de nous-mêmes : bien qu’elles soient là de toute évidence, on ne les remarque pas jusqu’au moment où nous commençons à résonner avec leur fréquence

la dentelle de relations évidentes et subtiles entre les planètes de notre système solaire nous donne une idée de la complexité de l’expérimentation orchestrée qui se joue sur Terre. Bien qu’elle ait été planifiée à l’origine de l’aventure humaine, elle demande la participation active et créative de chaque individu. Certains d’entre eux sont déjà en place et d’autres vont les rejoindre aussitôt qu’ils s’éveillent pleinement à leur plan divin

 

notre corps personnel (conscience-tête-coeur-corps)

notre conscience éveillée est prête à manifester notre plan de vie à grande échelleles débris qui subsistent encore de blessures essentielles sont éliminés, nous nous rappelons qui nous sommes et devenons qui sommes
le Soleil (notre conscience éternelle) forme une resource (sextile) avec Uranus-Eris, avec (Saturne)-Ixion, une manifestation (trigone) avec (Jupiter)-Haumea, un grand éliminateur (quintile) avec Vesta, il est en intimité (semi-sextile) avec Chiron

loin d’être une menace, le chaos dans le monde, l’effondrement et la destruction de l’ancien paradigme sont des forces créatives soutenant l’instauration de l’ordre nouveau. Mets-toi au diapason et honore le Soi, laisse se faire le processus
La Lune (notre conscience incarnée) forme une manifestation avec Uranus-Eris, avec Pluton, une resource ave (Jupiter)-Haumea, un grand éliminateur avec Chiron, elle est en intimité avec Vesta

tu sais tout cela! tu étais conscient(e) du changement global bien avant qu’il ait commencé, c’est pour cela que tu es là. Ce qui t’arrête, c’est l’attachement à des formes mentales dépassées, ose créer de nouvelles formes qui honorent qui tu es et le nouveau monde dont tu as la vision
Mercure forme une resource avec Makemake, un tremplin (carré) ave Quaoar-Junon, (ainsi qu’un grand éliminateur-intimité avec les noeuds de la Lune)

ton corps mis à jour est pleinement fonctionnel en tant que vaisseau parfait pour ton expérience spirituelle sur Terre. Apprends à le connaître et honorer sa souveraineté et son auto-suffisance
Mars forme un grand éliminateur avec Orcus, in est en intimité avec Neptune

 

notre corps social (le corps de l’humatiné)

au lieu de fixer ton attention sur les tempêtes à la surface de l’océan, plonge à l’intérieur d’elles  et vis pleinement l’expérience. Ou prends du recul et perçois les turbulences globales depuis un lieu suffisamment distant pour mettre les choses en perspective et de donner de la clarté et assez prêt pour te permettre de participer à l’expérience et de la vivre pleinement
Jupiter est conjoint à Haumea, il forme un pont avec Uranus-Eris, un grand éliminateur avec Sedna et Chiron

ce qui se déploie dans le monde est une conception parfaite et pleine de sens. En enfreignant toutes les lois, dépassant toutes les limites, pulvérisant toutes les croyances, la polarisation massive que nous vivons aide l’humanité dans son ensemble à voir la vérité. En fait elle soutient le réveil individuelle et collectif et permet à chaque individu de reprendre les rennes (se faire entendre, agir, reconnaître sa valeur…)
Saturne est en conjonction (exacte) avec Ixion, il forme un grand éliminateur avec Sedna et Varuna

 

ce n’est pas le moment de se reposer, garde le coeur-tête ouvert et clair(e) et centre ton Soi divin sur Terre

 

apercus des rencontres

archive

s’inscrire sur ma liste d’adresse